AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | .
 

 Bonnie fiche- RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Messages : 54
Date d'inscription : 27/11/2013

Feuille de personnage
Victoires:
Défaites :
avatar
Maître de la Tour Maitrise
Lucario
MessageSujet: Bonnie fiche- RP   Sam 19 Sep - 22:04


Coming & Going

Nom du Partenaire


Je ressens une chaleur étouffante et une odeur de brûlée envahit mes narines. J’entends des cris, des hurlements d’humains et de pokemons. Qu’est-ce qui se passe ? Je bondis de mon lit au même moment où mon père fait irruption dans ma chambre.

“Vite ! Sors de là ! Le village est en feu !”

Quoi ?! Sa révélation est comme un coup de poignard en plein coeur. Le village ? En feu ? Je n’attend pas un seul instant et je cours en direction de la chambre de mes petits frères Elijah et Nikhlaus. Ils sont réveillés et la panique se lit sur leurs yeux autant que dans les miens.

“Vite ! Sortons de là ! Rejoignons Papa !”

Mon ordre était direct, ils me suivent rapidement, quasiment accrochés à mon bras. Papa est dans la pièce principale de notre maison et regarde à travers la fenêtre d’un air terrifié. Je suis son regard et … Là, le choc. L’atmosphère est pesant, le paysage sombre. La nuit et les flammes n’offrent qu’une vision de désolation. Je vois le toit de la maison voisine s'effondrer sous le poids du feu.

“Léo ! Prend ça avec toi !”

Je sursaute et regarde mon père. Il est là, devant moi avec trois boîtes métalliques dans les bras. Je sais très bien ce qu’elles contiennent mais je ne vois pas où il veut en venir. Il en tend une à mes frères.

“Elijah, Nikhlaus, prenez Bono et partez ! Quittez le village, fuyez aussi loin que possible et ne donnez ceci à personne ! Changez d’identité, cachez vous et prenez soin de vous !”

Mes frères n’eurent pas le temps de parler que mon père les poussait déjà vers la sortie.

“Papa qu’est ce que tu …”

Mon père me coupe aussitôt la parole en fourrant les deux autres boîtes dans mes bras.

“Toi aussi il faut que tu partes. Ne suis pas tes frères, séparez vous. Et fais très attention ! Ils te poursuivrons ..”

Je le coupe immédiatement, totalement estomaquée.

“Qui ?!”

“L’organisation Vortax ! Elle cherche à obtenir les morceaux de la chaîne rouge ! C’est eux qui ont mit le feu au village !”

Soudain, un bruit sourd se fait entendre, nous faisant sursauter tout les deux dans un même mouvement. Une poutre de la chambre de mes frères vient de s’effondrer, le feu est en train de se propager.

“Vite Léo ! Sauves toi ! Fais comme tes frères !”

“Et toi ?!”

“Je dois rester ici ! Je vous rejoindrais ! Je te le promets !”

Mon instinct me dit que c’est faux. Mais mon père ne me laisse pas le choix. Fourrant mon sac à dos d’exploration dans mes bras, je fut carrément poussée, éjectée à l’extérieur de ma maison.

Le spectacle qui se déroule devant mes yeux est horrible à regarder. Je les ferme et je cours à tout allure. Vite ! Vite ! Je dois partir ! J'entends encore des cris, des hurlements. Au loin, je vois Bono, le Frison de mon père, partir dans la direction opposée avec mes frères sur le dos. Pitié, qu’il ne leur arrive rien !

Je vois des hommes habillés de tenues noires et vert sombre. Qui sont-ils ? Leur accoutrement ne me dit rien et personne ne s’habille comme ça ici. J’avais stoppé ma course sans m’en rendre compte pour les observer, curieuse. J’en vois quatre. Mais ils doivent être bien plus, répartis dans le village. Soudain, je croise le regard de l’un d’eux. Il me fixe un moment et je vois ses yeux qui s’écarquillent en voyant les boites métalliques dans mes bras. Merde ! L’une d’elles est ouverte !

“CHOPPEZ-LA !”

Je sursaute. Deux des hommes sont déjà en train de courir vers moi ! Je prend mes jambes à mon cou et cours aussi vite que je peux ! Par chance, je les distance rapidement mais je ne m’arrête pas pour autant, je dois partir d’ici, tout comme mon père me l’a ordonné.





L’ambiance ici est déjà bien meilleure que celle de Johto. Là-bas, j’ai assisté à une sorte de célébration traditionnelle qui avait fait remontée de douloureux souvenirs. Mon village me manquait. Il ne se passait pas un seul instant sans que je ne me demande ce qu’il leur été arrivés. Est-ce que mes amis allaient bien ? La doyenne du village ? Et … Mes frères ? Avaient-ils réussi à s’enfuir ? Je pense que oui. Bono était avec eux après tout. Mais mon père ? …

Des applaudissements et des acclamations me tirèrent de mes pensées. Apparemment, un concours vient tout juste de se finir. Je me fraye un chemin dans la foule en jouant des coudes et je distingue une scène où des tables sont entreposées, bien alignées ainsi que des .. plats vides ? Oh ! Un concours de gros mangeur ! Je vois des hommes avec des drôles de petites machines en formes de bâton s’approcher d’une jeune fille un peu bouboule et aux cheveux aussi roses que ses vêtements. Elle tient une cuisse de poulet dans sa main et quand elle parle dans le bâton, sa voix résonne partout autour de moi ! Chouette ces engins ! Exactement ce que je cherchais ! Il fallait que je me fasse remarqué ! Si des gens me voient ici, peut-être que ça remontera aux oreilles de ceux qui ont brûlés mon village puis, il viendront ici pendant que je serais autre-part.

En un rien de temps, je fus sur scène, à côté de la fameuse gagnante ! D’un geste vif, je lui pique sa cuisse de poulet - après tout, elle vient d’en manger une tonne et j’ai super faim !- puis je mord à pleine dents dedans. Oh que c’est bon !

Je me saisis rapidement du bâton de l’homme et hurle dedans :

“SALUT A TOUUUS ! COMMENT ALLEZ-VOUUUS ?!! VOUS ME VOYEZ HEIN ? VOUS ME VOYEZ ? REGARDEZ-MOI ! JE SUIS BONNIE !”

Ouai, à cet instant, je passe pour une demeurée mais tant pis. J’ai pas le choix. Et en plus, ca me fait tout drôle d’utiliser un autre prénom pour me qualifiée mais … Ordre de mon père oblige, j’ai dû changer d’identité en empruntant un nom et un prénom au hasard trouvés dans quelques magazines. Je me retourne ensuite vers la gagnante du concours et je la vois me fixer avec de grand yeux colériques et une mine offusquée. Quoi ? Qu’est ce que j’ai fait ?! Ses yeux vont de moi à la cuisse de poulet, encore et encore. Oh merde ! C’est ça ?! Mais … J’ai faim !

Bon .. Je hausse les épaules, défaitiste et je la lui rend si elle veut tant que ça la récupérer. J’irais acheter une pomme ou deux si mes économies me le permettent.

J’ai réussi à attirer l’attention de la foule sur moi, je les vois rire en me regardant, me montrer du doigts et m’acclamer. Objectif réussi ! Plus qu’à partir de là maintenant !
Je commençais à faire demi-tour quand …

“AOUTCH !”

Je ressenti un choc puis une violente douleur à l’arrière de mon crâne. C’était quoi ?! Je me retourne et je vois la cuisse de poulet entamée, gisante piteusement au sol. Oh ! Je croise le regard furieux de Rosette. Qu’est ce qu’il lui prend ?

“Non mais ca va paas ?! Pour qui tu te prends la naine ?!”

En moins de deux je me retrouve face à elle. Étant plus grande qu’elle, je la surplombe de plusieurs centimètres.

“On t’as jamais appris à pas gaspiller la nourriture ?!”

"Et toi on t'a jamais appris à pas manger la bouffe des autres ?!"

“La nourriture ca se partage ! Fallait pas me la tendre !”

Dis-je en tournant les talons. Je commence un peu trop à me montrer en spectacle, c’est pas bon. Et puis, du coin de l’oeil, il me semble avoir repérer une personne habillée en noir et vert.

Je pars me réfugier dans la foule, en profitant pour me dissimuler. Rapidement, je trouve une grande tente, parfait ! Je file me cacher derrière, accroupie derrière une caisse en bois, pour tenter d'apercevoir discrètement l’homme qui, je pense, me poursuit.

Mais .. Rien. Je ne le vois pas. Où est-il bon sang ?!

Soudain, on tape sur mon épaule. Je sursaute brusquement. Merde ! Il m’a retrouvé ! Je sens sa présence dans mon dos. Que va t-il me faire ? Me brûler comme il l’a fait à mon village ?

Je me retourne lentement en fermant les yeux, m’attendant à croiser le regard d’un assassin.

“C'ÉTAIT MA CUISSE DE POULET BLONDIE !! Et je ne te l'ai JAMAIS ! JA-MAIS !!! TENDUE !!!”

Je sursaute -décidément, j’aurais fait que ça aujourd’hui- et me retrouve encore une fois face à la gamine aux cheveux roses. Qu’est ce qu’elle fout là celle-là ?! Et en plus, elle gueule comme un Brouhabam ! Mais elle est folle ! Elle va nous faire repérer !
Ni une, ni deux, je la choppe par le bras et la force à s’abaisser elle-aussi pour qu’elle soit à ma hauteur, cachée autant que moi..

“Mais ca va pas la tête ?! Pourquoi tu hurles comme ça ?!”

Je chuchote. Il ne faut vraiment pas qu’on se fasse repérer sinon on est foutues !

“Je hurle parce que tu m'as piqué MA cuisse de poulet !”

Euuh … Je ne peux m’empêcher de hausser un sourcil.

“Tu hurles pour … ça ?! Tu sais que là, tu viens de risquer ta vie hein ? JUSTE pour une cuisse de poulet ?!”

Une légère colère commence à gronder en moi. Son attitude inconsciente et ma peur ne font pas un très mélange.

“Tu aurais pu nous faire repérer et nous faire tuer toutes les deux !”

Ma voix part dans les aiguës. Houla.

"... Hein ?! ... Y a un des gros qui est tellement fâché que je l'ai battu au concours qu'il voudrait nous tuer ?! Je trouve ça un peu exagéré quand même ..."

Je suis à deux doigts de me taper la tête contre un mur. C’est pas possible d’être aussi bête que ça ! … Si ?

“Non ! Quelqu’un me poursuis !”

“C'est pas vrai ! Qui ça ?! Et pourquoi ?!”

“Je … Je ne peux pas en parler. Je fais tout pour les semer ! Ils m’ont suivi à Johto et maintenant ils sont là, à Kalos ! Demain matin, je prendrais le premier bateau en direction de Kanto, je suis certain qu’ils croiront que je suis encore ici !”

“Kanto ? Là où se trouve le grand Maître Cuisinier Gustavo De La Moerte ?!”

“ … Aucune idée ! J’y vais pour voir le Professeur Chen.”

Merde ! Je me mordit la lèvre. Ai-je eu raison de lui révéler ça ?

“Tu pars à quelle heure ?”

“J’crois qu’un bateau part du port vers 6h30.”

Soudain, du bruit attira mon attention, la foule qui se trouve devant la tente commence à s’agiter.

“D’accord !”

La gamine aux cheveux roses me répondit de manière très spontanée avant de décamper rapidement, sans que je n’ai eu le temps de dire quoi que ça … Bizarre.





Le lendemain, 6h10.

Un frisson parcourt mon corps. L’air est très frais et je dois avouer que je n’ai pas une tenue assez chaude pour résister à des températures basses comme ça, sans compter que l’air marin n’arrange absolument rien.

Je me dirige assez rapidement vers le port avec ma perruque noire sur la tête et une casquette sombre bien enfoncée sur mon crâne en espérant passer suffisamment inaperçue pour que personne ne me remarque. Normalement, le bateau devrait partir d’ici une vingtaine de minutes, ce qui me laisse tout juste le temps d’arriver, de donner mon billet pour embarquer avant d’aller me planquer au fond du navire. Le voyage devrait durer cinq bonnes heures selon les indications que se trouvent sur mon ticket.

Ah voilà ! Je vois enfin le port et le bateau. Il est énorme ! On dirait un piquebot ! Ou Paquebot ! Ou Pequebot, bref je sais plus. Je fais vite, courant presque pour tendre mon billet à l’homme charger des voyageurs mais là, mon regard tiqua sur quelque chose.

Lentement, je me tourne et là, sur ma droite, assise sur une caisse, les bras croisés et l’air renfrogné, je vois la gamine d’hier. Celle aux cheveux roses et qui ne pensait qu’à sa bouffe. Mais qu’est ce qu’elle fout là ?

Ca va, j’ai mon déguisement, normalement, elle ne devrait pas me reconnaître. Mais je la vois en train de me fixer intensément et curieusement. Oh non. Elle m’a repérée ? J'attends quelques secondes puis je feins de chercher mon billet dans mon sac -alors que je l’ai en main- afin de l’observer discrètement ..

Elle me regarde toujours. Mais qu’est ce qu’elle fiche ici ? Je pousse un profond soupir. Puis … Je me dirige lentement vers elle.

Je suis à présent à quelques mètres d’elle et là, je sais que c’est foutu. Son regard s’est illuminé tel l’appendice frontal d’un Lanturn en me voyant. Elle m’a reconnue.

“....... Bunny ! T’en as mis du temps, j’ai beaucoup attendu tu sais.”

Pardon ?! Je suis à deux doigts de m’étrangler.

“Qu’est-ce que tu fiches ici ? Pourquoi tu m’as attendu ?!”

En la détaillant davantage rapidement, je vois qu’elle porte un gros sac de voyage .. Oh merde. Non ?!!

“Ben parce que je viens avec toi !”

Sa voix est joyeuse, ses yeux pétillent de joie, elle semble … impatiente ?

“T’es sérieuse ? Mais .. Mais .. Pourquoi ?!”

La sirène du bateau se fait entendre. Quoi ? Déjà ?

“A TOUS LES VOYAGEURS, VEUILLEZ EMBARQUER LE PLUS VITE POSSIBLE. DÉPART IMMINENT !”

“Allez on y va Pony ! Faut pas le rater !”

Je la vois alors bondir avec une agilité étonnante de sa caisse avant de me prendre par le bras et de m’emmener avec elle en courant en direction du bateau. Mais .. Mais … C’est pas prévu au programme ça !

La gamine m’arrache mon billet des mains, le donne au marin qui accueille les voyageurs puis, elle se précipite à l’intérieur du bateau …

“ATTEND ! Tu comptes vraiment me suivre ?! POURQUOI ?!”


PokeTalk

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. In in ex et orci egestas tincidunt aliquam quis mi. Nam et est felis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. In in ex et orci egestas tincidunt aliquam quis mi. Nam et est felis. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. In in ex et orci egestas tincidunt aliquam quis mi. Nam et est felis.


Revenir en haut Aller en bas
http://lucario-project.forumactif.org
 

Bonnie fiche- RP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fiche d'identité] Feodora Raspakov
» [Fiche] Fairy Tail
» [Fiche] Code Geass
» [fiche]Bleach
» [Fiche] judoBoy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le projet de Lucario :: 
Centre Pokemon
 :: Présentation des combattants
-